Mon avis sur: The Beginner’s Guide

Avant toute chose, je tiens à préciser que ce jeu n’en est pas vraiment un, c’est plutôt une expérience. Pour des raisons de simplicité, je continuerai de le qualifier comme tel par la suite. 

Il y a quelques semaines de cela, j’ai joué pour la première fois à The Beginner’s Guide, et je voulais vraiment en parler. Je ne sais pas vraiment comment décrire l’expérience que j’ai vécue. Ce jeu m’a fait vivre un sentiment que je n’ai pas l’habitude de ressentir, et je dois dire que je ne savais pas vraiment quoi penser après l’avoir fini.

Pour expliquer simplement le jeu, nous nous baladons dans des prototypes de jeux non finis, tout en étant guidé par la voix d’un narrateur. Ces prototypes ont étés faits par un ami du narrateur, nommé Coda. Ainsi, pendant toute la durée du jeu, le narrateur va nous raconter d’un point de vue interne, l’histoire des jeux de Coda, ainsi que ses propres interprétations de ceux-ci.
Ce jeu étant assez difficile à expliquer, je vous conseille fortement d’y jouer avant de lire ceci, afin que vous puissiez vivre cette expérience et que vous puissiez avoir votre propre interprétation de la chose. Ce post va donc être assez court, et va vraiment être majoritairement constitué de spoiler, car en effet, je ne peux pas vraiment m’exprimer sur le jeu sans évoquer l’histoire, ainsi mes propres interprétations. Si vous ne souhaitez pas connaître l’histoire et que vous souhaitez faire le jeu de vous-même, je vous conseille vivement de lire le post après y avoir joué.

/!\ SPOILER /!\

Bon, si vous lisez cette partie, je suppose que c’est parce que vous avez fini le jeu de votre côté, ou bien que vous êtes curieux. Je vais essayer de faire un résumé assez bref: Au fur et à mesure que l’on avance dans le jeu, on peut s’apercevoir que les jeux de Coda deviennent de plus en plus étranges, voir même “glauque”. Le narrateur que l’on entend depuis le début est inquiet pour son ami et pense que Coda se sent seul et triste, ce qui expliquerait le fait qu’il s’exprime au travers de ses jeux. Jusque là, cela semble logique, et je dois avouer que c’est ce que l’on peut croire au premier abord.

Mais c’est vers la fin que tout commence à changer: Le narrateur étant la seule personne a avoir joué aux jeux de Coda, il aime beaucoup ses jeux et trouve cela dommage que celui-ci ne les partages pas avec d’autres personnes.

Pensant faire plaisir à son ami, il montre les jeux à ses amis, afin de leur montrer à quelle point les prototypes de Coda sont originaux et biens. Mais il a fait ça contre la volonté de Coda, qui lui, ne voulait pas les publier. Le narrateur pensait avoir fait un bon geste en faisant cela, mais plus tard, nous apprenons que Coda commença à haïr le narrateur et arrêta de faire des jeux, à cause de cela. Par conséquent, le narrateur se sent coupable de ce qu’il a fait et c’est ici que tout commence à changer. En effet, le narrateur devient à son tour très triste et supplie Coda de refaire des jeux, tout en s’excusant, sur un ton assez désespéré. Et c’est ainsi que le jeu se termine.

J’ai beaucoup abrégé la fin de l’histoire, mais je ne veux pas tout expliquer (et je ne peux pas aussi, car cela reste assez flou pour moi).

Voilà mon interprétation de la chose: Au fur et à mesure que l’on avance dans le jeu, on s’aperçoit petit à petit que ce n’est pas réellement Coda qui souffrait de solitude ou de manque de confiance en lui, mais bel et bien le narrateur. En effet celui-ci avoue, a la fin, qu’il a aimé parler des jeux de Coda à ses amis, car il avait besoin d’être complimenté sur ses actions et car il manquait d’affection. (Ou alors, peut être que les deux personnages ont des problèmes similaires ?).

/!\ FIN DU SPOILER /!\

Quoi qu’il en soit, ce jeu m’a vraiment pas mal marqué. Il aborde des thèmes assez sérieux et pas vraiment très joyeux (La solitude, le manque de confiance en soit, l’isolement… voilà quoi.) et dans sa façon de transmettre le message, je ne m’attendais pas du tout à ça lorsque j’ai acheté ce jeu. Quoi qu’il en soit, malgré sa durée de vie assez courte (Environ 1h40 pour le finir, sans réellement me presser) le message communiqué reste assez fort et à réussi à me faire oublier à quel point le jeu est court. Je conseille réellement ce jeu, si vous souhaitez une expérience très différente de d’habitude, car ici, vous êtes plus spectateur que joueur.
Je tiens d’ailleurs à m’exprimer sur la musique des crédits de fin, qui est vraiment superbe, y’a pas à dire. De manière générale, j’en garde une expérience assez agréable. Et peut être même qu’un jour, je relancerai le jeu afin d’essayer de mieux comprendre tout ça, qui sait ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s