Mon avis sur: Sakura Spirit

Avant de commencer, je tiens à remercier Baptiste qui m’a offert ce jeu de manière complètement ironique, car grâce à lui, je me retrouve à écrire un post à 4h30 du matin, tout ça pour donner mon avis sur le jeu.

Je n’aurais jamais pensé jouer à un jeu comme celui-ci, et encore moins écrire quelque chose à son sujet, réellement. Pour expliquer le pourquoi du comment, ce jeu m’a été offert par un ami, dans un but principalement humoristique et ironique (Et j’ai vraiment beaucoup rigolé, pour le coup). En effet, je n’avais aucunement envie d’acheter un jeu comme celui-là. Mais, celui-ci étant un cadeau, je me devais d’y jouer et aussi, j’étais vraiment intrigué par ce genre de jeu. Pour ceux qui ne connaîtraient pas, Sakura Spirit est un Visual Novel, possédant un contenu assez… mature. Oui, je penses que c’est le mot, même si cela reste assez soft, comparé à l’idée que je m’en faisais au départ m’enfin, passons.
Comme je le disais, j’ai vraiment été intrigué par ce jeu, n’ayant joué qu’à très très peu de Visual Novels, et celui-là était, disons, mon premier VN mature. J’ai vraiment commencé ce jeu avec de nombreux préjugés et clichés, en pensant que celui-ci ne s’attarderait pas sur le scénario, et qu’il serait rempli de scènes matures, tout ça de manière abusive. A vrai dire, disons que je n’avais, ni totalement raison, ni totalement tort.

Je m’explique: Dans la “première partie”, nous apprenons beaucoup de choses sur le scénario (entre deux scènes matures) ainsi que sur les personnages principaux, et tout au long du jeu, nous en apprenons plus sur le background de chacun d’eux, ou plutôt, chacune d’elles, car oui, 90% des personnages de ce VN sont des femmes. J’ai trouvé le background des personnages et le scénario réellement intéressant et, pour tout vous dire, j’en oubliais parfois que ce jeu possédait un contenu mature, car effectivement il n’y avait que très peu de ces scènes durant cette partie. Du coup cela m’a permit de vraiment me concentrer sur le scénario. Or, dans la “seconde partie” (qui représente à peu près la moitié du jeu) on passe d’une scène à une autre, ou d’un personnage à un autre de manière bien trop rapide, et contrairement à la première partie, celle-ci contient bien plus de scènes mature (parfois même deux fois d’affilé) et se concentre bien moins sur le scénario.

Quelque chose m’a aussi vraiment étonné: le manque de choix. En effet, vous n’aurez le droit qu’à un seul choix à faire durant l’histoire, et celui n’influe pas sur la fin obtenue: celle-ci est toujours la même, il change juste un passage de l’histoire assez minime. Le jeu possède bel et bien des options de sauvegarde et de chargement, comme dans tout Visual Novel, or ici, elles ne seront que très très peu utiles, et c’est assez dommage.

Si je devais conclure, je dirais que j’ai passé un bon moment de manière générale, les personnages sont attachants, et le scénario est intéressant. J’ai aussi trouvé qu’il y avait un manque de diversité au niveau des sprites des personnages, et dans les musiques qui sont assez souvent réutilisés, mais cela ne m’a pas vraiment empêché d’apprécier ce VN. Ce jeu m’aura permit de découvrir un genre de Visual Novel que je ne connaissais pas vraiment, même si au final, les aprioris que j’avais au début n’étaient pas si faux que ça.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s